NOTRE-DAME DE L`ESPACE

 

     Notre-Dame de l`Espace, Reine des Aviateurs, des Cosmonautes, des voyageurs de l`air et de l`espace, soyez-nous propice lors de nos envois aériens et spaciaux.

     Vierge belle, nous vous prions de veiller sur les nôtres que nous laissons sur terre et que nous confions à votre ineffable bonté.

     Bienheureuse Vierge Marie, comblez-nous de dons surnaturels; maintenez-nous dans la pureté qui élève les coeurs; et quand nous parcourons les hauteurs de l`espace l`âme ravie par la beauté de la création, mettez sur nos lèvres votre Magnificat.

     Notre-Dame de l`Espace, Mère de tous les hommes, unissez-nous pour rendre grâces à votre Divin Fils Jésus, de la conquête de l`espace, qu`elle serve avant tout à glorifier l`adorable et très Sainte Trinité.

     Mère digne de toute louange, exaucez notre désir de pouvoir contribuer à propager dans l`univers par le moyen de nos navires aériens et spaciaux, le règne de la foi et de la charité.

     Notre-Dame de l`Espace, plus belle que le soleil, la lune et les étoiles, daignez agréer les Ave de vos fils qui implorent l`aide du ciel pour parvenir aux astres.

     Vierge radieuse, couvrez de votre protection ceux qui collaborent scientifiquement à l`art de l`aviation dans les ateliers, les aéroports et les bases de lancements, assurant la sécurité des voyageurs.

     Souveraine toute bonne et secourable, nous plaçons tout particulièrement sous votre tutelle, nos parents, nos amis, aviateurs et cosmonautes, ainsi que nos foyers et nos institutions.

     O Mère bénie!  conduisez-nous par le coeur de votre Divin Fils Jésus, au trône de notre Père des cieux, dans l`amour infini de leur Esprit, pour qu`un jour nous ayons part à votre gloire dans le ciel.                                            

                                                                                                                           Ainsi  soit-il.

( Avec la permission de l`Ordinaire, 8 mai 1964.)

F.F. Hospitaliers de St-Jean de Dieu, Montréal,

Sculpteur, Médard Bourgault.