MÉDITATION   DES   QUINZE   DOULEURS   ET SOUFFRANCES   SECRÈTES   DE   JÉSUS

 

Cette dévotion a été approuvée et recommandée par SS. Le pape Clément XII  (1730-1740)

 

Quinze douleurs et souffrances secrètes révélées oralement par Notre Seigneur à Sœur Marie Madeleine Martinengo (1687-1737), clarisse, qui vécut très saintement et mourut bienheureuse à Rome.

 

Le Christ exauça le souhait de cette religieuse – qui désirait ardemment connaître Ses douleurs secrètes – en lui apparaissant et en lui révélant quinze souffrances endurées la nuit précédant sa mort. 

 

Le Christ lui dit :  « Les juifs me considéraient comme l’homme le plus mauvais qui fût alors sur terre.  C’est pourquoi…

 

1.      Ils m’ont lié les pieds avec une corde pour me traîner en bas d’un escalier de pierre et me jeter dans une cave puante et remplie d’immondices. 

2.      Ils m’ont ôté mes vêtements et m’ont percé le corps avec des pointes de fer acérées. 

3.      Ils m’ont attaché une corde autour du Corps et m’ont traîné sur le sol d’un mur à l’autre.

4.      Ils m’ont suspendu à une poutre par un nœud coulant jusqu’à ce que je glisse et tombe sur le sol.  Brisé par cette torture, j’ai versé des larmes de Sang.

5.      Ils m’ont attaché à un montant pour me percer le Corps avec différentes armes. 

6.      Ils m’ont lancé des pierres et brûlé avec des charbons ardents et des torches. 

7.      Ils m’ont percé avec des alênes, lacéré avec des lances pointues et ils ont déchiré la peau, la chair et les veines de mon Corps.

8.      Ils m’ont attaché à une colonne pour me faire tenir nu-pieds sur une plaque de métal incandescent.

9.      Ils m’ont mis une couronne de fer et bandé les yeux avec un linge d’une saleté repoussante. 

10.  Ils m’ont fait asseoir sur une chaise garnie de clous pointus qui entraient profondément dans ma chair. 

11.  Ils ont versé du plomb et de la résine liquides dans mes plaies et, après cette torture, ils m’ont écrasé sur la chaise afin que les clous pénètrent plus profondément dans ma chair. 

12.  Pour ma honte et mon supplice, ils ont enfoncé des aiguilles dans les plaies ouvertes de ma barbe arrachée.  Ils m’ont lié les mains dans le dos et m’ont poussé hors de la prison en me frappant à coups de verges.

13.  Ils m’ont jeté sur une croix et ligoté si serré que je ne pouvais plus respirer.

14.  Ils m’ont frappé à la tête alors que je gisais sur le sol et l’un d’eux, appuyant son pied sur ma poitrine, m’a enfoncé une épine de ma couronne à travers la langue.

15.  Ils m’ont versé dans la bouche les pires excréments en me lançant les injures les plus infâmes. 

 

Puis Jésus dit : « Ma chère fille, je désire que tu révèles ces Quinze douleurs et souffrances secrètes afin qu’elles soient contemplées et honorées. À tous ceux qui M’offriront chaque jour avec amour une de ces douleurs inconnues et diront avec dévotion cette prière, j’accorderai en récompense la béatitude éternelle au jour du jugement. »   

 

 

P R I È R E

 

Mon Seigneur et mon Dieu !  C’est mon irrévocable volonté de T’honorer, louer et adorer par Tes Quinze douleurs secrètes et Ton Sang versé.  Que le très aimable Seigneur Jésus-Christ, Son Sacré-Cœur, Son Précieux Sang, le Très Saint Sacrifice de la Messe, le Très Saint Sacrement de l’autel, la Très Sainte Vierge Marie, les neuf chœurs glorieux des Anges et la bienheureuse multitude des Saints soient bénis, loués et glorifiés autant de milliers de fois qu’il y a de grains de sable dans la mer, de grains de terre dans les champs, de brins d’herbe sur la terre, de fruits dans les arbres, de feuille aux branches, de fleurs dans les prés, d’étoiles au firmament, d’Anges au ciel et de créatures sur terre, par moi et tous les êtres humains désormais et pour les siècles des siècles, je désire Te remercier, Te servir, faire amende honorable et acte de réparation pour tous les outrages à Ton égard, et T’appartenir corps et âme.  Autant de fois, bien-aimé Jésus, je regrette aussi mes péchés et Te demande pardon, mon Seigneur et mon Dieu.  J’offre tous Tes mérites en réparation au Père éternel pour mes fautes et mes péchés.  Je prends la ferme résolution d’améliorer ma vie, je Te demande la grâce d’une sainte mort et T’invoque pour la délivrance des âmes du Purgatoire.  Je veux renouveler cette dévotion toutes les heures et y persévérer jusqu’à ma mort.  Je Te demande, ô bon et très aimable Jésus, de confirmer mon profond désir au ciel et de ne pas permettre qu’il soit anéanti par quiconque et encore moins par le malin.  Amen.