NEUVIÈME JOUR

 

SOUMISSION DE L’ENFANT JÉSUS.

 

  Je verrai l’Enfant Jésus quitter le temple de Jérusalem et retourner avec ses parents à Nazareth.  Il demeure avec eux jusqu’à l’âge de trente ans, et il leur est soumis.

  L ‘Enfant Jésus abandonne pendant trois jours ses parents, pour m’enseigner qu’il faut d’abord obéir à Dieu et, au besoin, pour exécuter ses ordres, laisser tout, même ce qu’on  a de plus cher.  Il retourne ensuite avec ses parents et il leur est soumis, pour m’apprendre que je dois néanmoins obéissance à mes père et mère ainsi qu’aux supérieurs, parce qu’ils tiennent la place de Dieu.  Les écouter, c’est aussi écouter le Père des cieux; mépriser leur autorité, c’est mépriser le Créateur.  De leur côté les parents et les supérieurs doivent imiter la bonté du Père céleste et ne rien commander qui soit contraire à sa volonté, à ses lois, aux lois de son Église, à la justice, à la raison.

  Il coûte extrêmement à notre nature de se soumettre; mais, si un Dieu s’est fait enfant et a obéi pendant trente années à l’homme, sa créature, comment pourrais-je refuser d’obéir à mes semblables en vue de Dieu?

 

ACTE D’OBÉISSANCE.  ---   Mon Dieu, je reconnais que vous êtes le Maître suprême, à qui tous doivent le plus profond respect et obéissance entière en toutes choses.  Comme votre Divin Fils à son entrée en ce monde, je viens vous dire :  Seigneur, me voici pour faire votre volonté et observer vos commandements.  ---  Dieu très sage, je reconnais aussi que vous avez donné une part de votre autorité aux parents et aux supérieurs, et qu’ils ont le droit de me commander en votre nom.  Je suis prêt à obéir à leurs ordres pour l’amour de vous…Loin de moi, Seigneur, de résister à aucun de mes supérieurs.  Quand même ils seraient remplis de défauts, ils sont cependant toujours dignes de respect et d’obéissance à cause de vous.  ---  Saint Enfant Jésus, qui avez voulu subir la circoncision et vous rendre au temple pour montrer votre exacte obéissance aux lois religieuses, établies au nom de Dieu par Moïse, je veux aussi observer avec fidélité les commandements de la sainte Église que vous avez fondée; je veux croire tout ce qu’elle ordonne de croire et pratiquer tout ce qu’elle prescrit :  pour le jeûne et l’abstinence, l’assistance à la messe, l’usage des sacrements, etc.  ---  O divin roi, dès votre naissance, vous avez obéi aux ordonnances de l’empereur Auguste en vous faisant inscrire sur les registres publics; je veux aussi pour votre amour être soumis à l’autorité civile et à ses lois.  ---  Comme vous, très doux Jésus, je travaillerai et serai soumis à mes maîtres.  ---  O mon Créateur, qui avez été obéissant jusqu’à la mort, jusqu’à mourir sur une croix par obéissance, rendez-moi soumis et obéissant à votre exemple afin que je partage un jour votre gloire.

  Grande reine de l’univers, ô Marie, vous qui avez été la plus humble et la plus obéissante de toutes les créatures, priez pour moi afin que je ne m’écarte jamais de la voie sûre de l’obéissance. 

 

 

HISTOIRE

  Une dame de Forest-lez-Bruxelles avait obtenu, après huit années de pieuses supplications, une charmante petite fille.  Hélas!  Au huitième mois de sa naissance, l’enfant fut sur le point de moirir, atteinte d’une méningite très grave.  Elle gisait inerte, comme un cadavre dans son berceau.  Les soins de trois médecins ne parvinrent pas à la ranimer.  La mère commença une neuvaine au saint Enfant Jésus de Prague, en union avec une communauté de Carmélites établie aux environs.  Cependant la petite ne donnait toujours aucun signe de vie :  en réalité n’était-elle pas morte ? Le père désolé le crut et acheta des fleurs pour orner le petit cercueil.  Mais une mère espère contre toute espérance.  Celle-ci continua de supplier l’Enfant Jésus.  Après plusieurs jours, de faibles lueurs de vie apparurent, mais suivies bientôt de présages certains de mort.  Un matin, survint une dernière crise; tout semble fini, l’enfant expire…  La pauvre mère affolée par la douleur, se sauve loin de ce berceau et court une dernière fois à la chapelle des Carmélites demander à l’Enfant Jésus la vie de sa fille, de sa fille qui se meurt, qui peut-être est déjà morte.  A son retour, tremblante sur le seuil de sa maison, elle demande :  ¨Ma fille vit-elle encore ? ¨  ---  Madame, elle est mieux, ---  Dieu soit béni ! ¨ En effet, cette fois l’enfant était sauvée…  Quatre ans se sont passés depuis, la petite a grandi et se porte à merveille.

 

  PIEUX LECTEUR, persévérez à prier l’Enfant Jésus; si c’est nécessaire, renouvelez plusieurs fois cette neuvaine.  Il finira par vous exaucer, dès que vous ne demandez rien qui déplaise à son Père céleste.

 

PRIÈRE AU SAINT ENFANT JÉSUS DE PRAGUE

du P. Cyrille, son dévot serviteur.

 

     O Saint Enfant Jésus, j'ai recours à vous.  Je vous en prie par votre Sainte Mère, assistez-moi dans cette nécessité ( on expose ici l'objet de sa demande ), car je crois fermement que votre divinité peut me secourir.  J'espère avec confiance obtenir cette sainte grâce.  Je vous aime de tout mon coeur et de toutes les forces de mon âme.  Je me repens sincèrement de mes péchés, et je vous supplie, ô bon Jésus, de me donner la force d'en triompher.  Je prends la résolution de ne plus jamais vous offenser et je viens m'offrir à vous dans la disposition de tout souffrir plutôt que de vous déplaire.  Désormais, je veux vous servir avec fidélité.  Pour l'amour de vous, ô divin Enfant, j'aimerai mon prochain comme moi-même.  Enfant plein de puissance, ô Jésus, je vous en conjure de nouveau, assistez-moi dans cette circonstance ( nommez-la ), et faites-moi la grâce de vous posséder éternellement dans le ciel avec Marie et Joseph, et de vous y adorer à jamais avec les saints Anges.  Ainsi soit-il.

 

PRIÈRE INDULGENCIÉE AU SAINT ENFANT JÉSUS.

   Très aimable Jésus-Christ, Notre-Seigneur qui vous êtes fait enfant pour nous et avez voulu naître dans une grotte pour nous délivrer des ténèbres du péché, nous attirer à vous et nous enflammer de votre saint amour ; nous vous adorons comme notre Créateur et Rédempteur ; nous vous reconnaissons et nous vous voulons pour notre Roi et Seigneur, et nous vous offrons comme tribut toutes les affections de notre pauvre cœur Bien-aimé Jésus, notre Dieu et Seigneur, daignez accepter cette offrande, et pour qu’elle mérite d’être agréée par vous, pardonnez-nous nos péchés, éclairez-nous, enflammez-nous de ce feu sacré que vous êtes venu apporter dans le monde pour l’allumer dans nos cœurs.  Qu’ainsi notre âme devienne un sacrifice perpétuel qui brûle en votre honneur ; qu’elle cherche toujours votre plus grande gloire ici-bas, afin qu’un jour elle puisse jouir de vos charmes infinis dans le ciel.  Ainsi soit-il.

     ( Ind. De 100 j. une fois le jour, applicable aux défunt.--- S.C. Ind. 18 janv. 1894.)

 

 

     A cette prière on pourra en ajouter d'autres, en premier lieu les Litanies du Saint Nom de Jésus, ou 5 Pater et Ave, avec les versets :  Que le nom du Seigneur soit béni.  Notre secours est dans le nom du Seigneur.

---------------------

 

L I T A N I E S   D U   S A I N T   N O M   D E    J É S U S

( 300 JOURS D'IND., UNE FOIS PAR JOUR.)

 

Seigneur,-------ayez pitié de nous.

Jésus-Christ,---ayez pitié de nous.

Seigneur,-------ayez pitié de nous

Jésus, ----- écoutez-nous.

Jésus, ----- exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, --- ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, --- ayez pitié de nous,

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, --- ayez pitié de nous.

Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu, --- ayez pitié de nous.

Jésus, Fils du Dieu vivant, --- ayez pitié de nous.

Jésus, splendeur du Père, --- ayez pitié de nous.

Jésus, éclat de la lumière éternelle, --- ayez pitié de nous.

Jésus, roi de gloire, --- ayez pitié de nous.

Jésus, soleil de justice, --- ayez pitié de nous.

Jésus, fils de la Vierge Marie, --- ayez pitié de nous.

Jésus aimable, --- ayez pitié de nous.

Jésus, admirable, --- ayez pitié de nous.

Jésus, Dieu fort, --- ayez pitié de nous.

Jésus, père du siècle à venir, --- ayez pitié de nous.

Jésus, Ange du grand conseil, --- ayez pitié de nous.

Jésus très puissant, --- ayez pitié de nous.

Jésus très patient, --- ayez pitié de nous.

Jésus très obéissant, --- ayez pitié de nous.

Jésus doux et humble de coeur, --- ayez pitié de nous.

Jésus qui aimez la chasteté, --- ayez pitié de nous.

Jésus, qui nous aimez, --- ayez pitié de nous.

Jésus, Dieu de paix, --- ayez pitié de nous.

Jésus, auteur de la vie, --- ayez pitié de nous.

Jésus, modèle des vertus, --- ayez pitié de nous.

Jésus, zélateur des âmes, --- ayez pitié de nous.

Jésus, notre Dieu, --- ayez pitié de nous.

Jésus, notre refuge, --- ayez pitié de nous.

Jésus, père des pauvres, --- ayez pitié de nous.

 Jésus, trésor des fidèles, --- ayez pitié de nous.

 Jésus, bon Pasteur, --- ayez pitié de nous.

Jésus, vraie lumière, --- ayez pitié de nous.

 Jésus, sagesse éternelle, --- ayez pitié de nous.

 Jésus, bonté infinie, --- ayez pitié de nous.

 Jésus, notre voie et notre vie, --- ayez pitié de nous.

Jésus, joie des Anges, --- ayez pitié de nous.

Jésus, roi des Patriarches, --- ayez pitié de nous.

Jésus, Maître des Apôtres, --- ayez pitié de nous.

Jésus, Docteur des Evangélistes, --- ayez pitié de nous.

 Jésus, force des Martyrs, --- ayez pitié de nous.

Jésus, lumière des Confesseurs, --- ayez pitié de nous.

Jésus, pureté des Vierges, --- ayez pitié de nous.

Jésus, couronne de tous les Saints, --- ayez pitié de nous.

Soyez-nous propice, pardonnez-nous, Jésus.

Soyez-nous propice, exaucez-nous, Jésus.

De tout mal, --- délivrez-nous, Jésus.

De tout péché, --- délivrez-nous, Jésus.

De votre colère, --- délivrez-nous, Jésus.

Des embûches du démon, --- délivrez-nous, Jésus.

De l'esprit d'impureté, --- délivrez-nous, Jésus.

De la mort éternelle, --- délivrez-nous, Jésus.

Du mépris de vos divines inspirations, --- délivrez-nous, Jésus.

Par le mystère de votre sainte incarnation, --- délivrez-nous Jésus

Par votre naissance, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre enfance, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre vie toute divine, --- délivrez-nous, Jésus.

Par vos travaux, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre agonie et votre Passion, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre Croix et votre délaissement, --- délivrez-nous, Jésus.

Par vos langueurs, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre mort et votre sépulture, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre résurrection, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre ascension, --- délivrez-nous, Jésus.

Par vos saintes joies, --- délivrez-nous, Jésus.

Par votre gloire, --- délivrez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, --- pardonnez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, --- exaucez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, --- ayez pitié de nous, Jésus.

Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

 

PRIONS

 

     Seigneur Jésus-Christ qui avez dit :  Demandez, et vous recevrez ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l'on vous ouvrira :  nous vous supplions d'allumer en nous le feu de votre amour tout divin, afin que nous vous aimions de tout notre coeur, par nos paroles et par nos oeuvres, et que nous ne cessions jamais de vous louer.

     Faites, Seigneur, que toujours nous ayons à la fois la crainte et l'amour de votre saint Nom, parce que votre providence n'abandonne jamais ceux que vous établissez solidement dans votre amour.  Nous vous en prions par Jésus-Christ Notre Seigneur qui, étant Dieu, vit et règne avec vous dans l'unité du Saint-Esprit dans tous les siècles des siècles.  Ainsi soit-il.

------------------------------