S A I N T - A U G U S T I N

 

Pour le 1650e anniversaire de sa naissance, en 2004,

le pape Jean-Paul II lui adresse cette prière :

 

« Ô grand Augustin,

notre père et maître,

toi qui connais

les sentiers lumineux de Dieu

et également

les chemins tortueux des hommes,

nous admirons les merveilles

que la Grâce divine a opérées en toi,

faisant de toi un témoin passionné

de la vérité et du bien,

au service de tes frères.

 

[...]

 

Conduis-nous

vers des objectifs de paix,

en suscitant dans notre coeur

ton même désir

pour ces valeurs sur lesquelles

il est possible de construire

avec la force qui vient de Dieu,

une « cité» à la mesure de l’homme.

 

[...]

 

Tant de nos contemporains

semblent avoir perdu l’espérance

de pouvoir parvenir,

parmi les nombreuses idéologies opposées,

à la vérité,

dont ils conservent toutefois

au plus profond de leur coeur

la douloureuse nostalgie.

Enseigne-leur

à ne jamais abandonner la recherche,

dans la certitude qu’à la fin,

leurs efforts seront récompensés

par la rencontre réconfortante

avec la Vérité suprême

qui est la source de toute vérité créée. »

 

_________________________________________________________

 

 

« Aime, et ce que tu veux, fais-le.

Si tu te tais, tais-toi par amour;

si tu parles, parle par amour;

si tu corriges, corrige par amour;

si tu pardonnes, pardonne par amour;

aie au fond du coeur la racine de l’amour:

de cette racine ne peut naître que du bien.»

 

Saint Augustin, Commentaire de la Première Lettre de saint Jean